Vous êtes ici : Conseils sur les chats et l'assurance > Le guide du Chat > Quel est le caractère du Chartreux, chat au pelage bleu ?

Quel est le caractère du Chartreux, chat au pelage bleu ?

Quel est le caractère du Chartreux, chat au pelage bleu ?

On le considère comme l’une des races félines les plus naturelles au monde. Le Chartreux est très prisé des familles françaises, mais aussi partout dans le monde pour son caractère sociable et enjoué. Cet amoureux de caresses est appelé chien-chat, car il aime rester à proximité de ses maîtres.

Le chartreux considéré comme un chat-chien

Le Chartreux se distingue par ses origines anciennes. On fait mention de son existence dès le Moyen-Age. Il aurait été rapporté en Occident depuis la Syrie par le biais des croisades. Difficile également de ne pas mentionner son magnifique pelage gris-bleu qui lui procure un air énigmatique et mystérieux. Par-dessous tout, le Chartreux se démarque par son caractère très affectueux. Il est appelé « chat-chien », car il a tendance à suivre son maître partout où il va. Une chose est sûre : le Chartreux ne peut pas vivre sans ses humains. Néanmoins, il se montre indépendant quand il a besoin de se débrouiller tout seul. C’est un animal intelligent qui s’adapte très bien à toutes les situations et à tous les environnements, c’est pourquoi on dit qu’il est facile à vivre. Contrairement à certaines races félines, le changement ne lui fait pas peur. Les éventuels déménagements fréquents des maîtres ne poseront donc pas de problèmes.

Un animal qui sait se montrer calme

Le Chartreux brille pour son tempérament équilibré. C’est un joueur invétéré qui ne refuse jamais quelques stimulations psychiques ou physiques. D’ailleurs, pour son bien-être, il a besoin de trois séances de jeux quotidiennes d’une durée de 10 à 15 minutes. Parfois, il fait des bêtises si son esprit n’est pas suffisamment occupé. Mais le Chartreux n’est pas toujours si hyperactif. Quand il le faut, il sait tempérer ses énergies et venir se reposer sur les genoux de ses maîtres pour quelques câlins et caresses. Attention, il faut que ce soit lui qui décide de ces moments de tendresse et non l’inverse. Le Chartreux n’aime pas qu’on le prenne dans ses bras s’il n’est pas « d’humeur ».

Un chat sociable

Le Chartreux n’est pas un animal craintif. Il n’a pas peur des étrangers et son côté curieux va le pousser à vouloir découvrir les personnes. Il est en mesure de cohabiter avec les chiens en raison de stature et de son calme. Il peut aussi vivre avec d’autres races félines que la sienne. Côté mode de vie, le Chartreux s’adapte aux appartements bien qu’il préfère une maison avec un grand jardin où il peut gambader à sa guise et surtout pratiquer une activité qu’il adore : la chasse. Il ne résiste pas à l’idée de poursuivre rats, souris et autres petites bêtes.

Un chat silencieux

Le Chartreux ne dérange pas le voisinage, car il miaule très rarement. Il ne viendra pas importuner l’entourage. Son mode de communication consiste plutôt à remuer la queue. En revanche, pour être sûr de gagner en tranquillité, il est préférable de procéder à une stérilisation. Cette pratique chirurgicale va éviter les fugues et les marquages territoriaux dans la maison. Elle permettra de surcroît d’assurer une meilleure santé pour l’animal.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Assurance Chat
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment savoir si mon chat est malade ? Comment savoir si mon chat est malade ? En tant que propriétaire, votre rôle est de veiller au bien-être et à la santé de votre chat. Si vous notez des changements de comportement ou des symptômes peu habituels, rendez-vous sans plus...
  • Quel est le caractère du Siamois, prince des chats ? Quel est le caractère du Siamois, prince des chats ? La musculature raffinée qui couvre le corps longiligne, le masque porté sur la tête triangulaire et les précieux tons saphir des yeux, ces traits suffisent à reconnaître un Siamois. Derrière...