Vous êtes ici : Conseils sur les chats et l'assurance > Guide Races de Chats > Abyssin : caractère, besoins, alimentation, santé

Abyssin : caractère, besoins, alimentation, santé

Abyssin : caractère, besoins, alimentation, santé

L’Abyssin est une race de chat de taille moyenne, doté d’un corps souple et musclé ainsi que des pattes longues et fines. Il est reconnaissable à sa tête triangulaire aux contours arrondis et à ses grandes oreilles. Doté d’un pelage court et serré, ce chat peut exister dans plusieurs couleurs dont la plus répandue est la couleur lièvre.

Historique de l’Abyssin

Même si son nom le suggère, l’Abyssin n’a aucunement une origine abyssinienne. La plupart des amateurs de la race s’accordent à dire qu’il serait le descendant de félins égyptiens dont la beauté et les aptitudes étaient impressionnantes. Mais ce postulat se révèle également faux. En réalité, l’Abyssin provient de la jungle de l’Asie du Sud-est, une découverte rendue possible grâce à la modernisation de la génétique. L’animal est en effet doté d’une mutation du gène tabby qui n’apparait dans aucun pays africain. Ce sont plutôt les animaux en provenance de Singapour et de Sri Lanka qui présentent cette mutation, ce qui explique leur couleur si particulière.

Ce sont des commerçants britanniques qui ont ramené à race en Angleterre à la fin des années 1860. C’est également à cette époque que l’élevage de l’Abyssin a commencé. Le chat attirait déjà la convoitise de beaucoup d’amateurs de chats pour sa beauté exceptionnelle. Il participait alors à toutes expositions félines du Crystal Palace avant d’être reconnu comme une race à part entière en Angleterre en 1882. Ce n’est qu’en 1911 qu’il a été reconnu aux États-Unis par la Cat Fanciers » Association.

Caractère de l’Abyssin

L’Abyssin est un chat attentif et intelligent. Il apprécie particulièrement le contact avec l’être humain avec qui il a la possibilité de faire des découvertes. Il aura tendance à suivre son maître avec curiosité et observer ses faits et gestes, ce qui lui permet de rapidement comprendre le fonctionnement de son environnement. Il est nécessaire de stimuler l’Abyssin intellectuellement pour ne pas l’ennuyer. Le propriétaire sera tenu de lui organiser des jeux qui lui permettront de se creuser les méninges toute la journée. L’Abyssin est également un chat sociable, que ce soit avec les humains ou les autres animaux. Cependant, le compagnon de jeu idéal pour lui est un autre chat. Il n’aura aucun problème à rester seul à la maison durant la journée s’il y a un autre animal à 4 pattes avec lui, de préférence, de la même portée.

Besoins de l’Abyssin

Lorsqu’on adopte un animal comme l’Abyssin, il faut être en mesure de lui procurer tout ce dont il a besoin, à commencer par une condition de vie adaptée. En raison de sa nature énergique et active, l’Abyssin a besoin d’un grand espace pour mieux évoluer et pour se dépenser en permanence. Il est donc conseillé de l’accueillir dans une maison avec jardin afin de lui permettre de courir et de jouer. Néanmoins, lorsque ce n’est pas possible, l’Abyssin peut aussi se contenter de vivre en appartement à condition qu’il bénéficie d’un espace assez généreux pour ses jeux. Cela peut être un grand arbre à chat ou une terrasse sécurisée. Le chat est doté d’un pelage court, ce qui signifie que son entretien n’est pas compliqué. Il lui suffit d’un brossage toutes les semaines ou tous les jours en période de mue.

Alimentation de l’Abyssin

Pour que l’animal ait la possibilité de vivre en bonne santé et heureux, il ne faut pas négliger son alimentation. Comme tous les félins, l’Abyssin est un carnivore strict. C’est ce qui explique le fait que sa nourriture doit être à base de protéines animales saines. Selon les experts, la meilleure solution pour nourrir un Abyssin c’est de lui fournir une quantité suffisante de viande fraiche. Cette méthode d’alimentation est mieux connue sous le nom de BARF. Toutefois, il faut faire en sorte de suivre ce régime minutieusement dans le but d’éviter les carences. Dans le cas où cela devient contraignant, il vaut donc mieux s’en tenir à une alimentation classique avec des croquettes ou de la nourriture humide. Souvent, l’Abyssin ne supporte pas les aliments avec un fort taux de céréales. Il convient donc de choisir des aliments de qualité. Son alimentation doit surtout être à base de protéines. Il ne doit consommer les glucides et des végétaux qu’en très petites quantités.

Santé de l’Abyssin

Si cette race de chat fait partie des plus anciennes du monde, ce n’est pas pour autant qu’elle soit répandue. En effet, l’Abyssin souffre d’une faible reproduction dont la moyenne est de 2 par portée. En dehors de cela, la race est sujette à de nombreuses pathologies félines telles que l’isoérythrolyse néonatale féline qui se manifeste par une grande prédisposition à l’anémie d’un chaton issu de l’accouplement d’un mâle de groupe sanguin A et d’une femelle de groupe sanguin B. Cette maladie est aujourd’hui encore mortelle pour les chats et seuls les éleveurs professionnels sont en mesure de l’éviter en procédant à la sélection de leurs reproducteurs. En outre, l’Abyssin est aussi sujet à l’atrophie rétinienne progressive provoquant une cécité nocturne, ainsi qu’un déficit en enzyme pyruvate kinase, une affection également susceptible de mener à l’anémie. Cette dernière ne connait jusqu’à présent aucun traitement. Afin de prolonger la vie du chat, les vétérinaires devront effectuer des transfusions sanguines.

Quelle assurance pour l’Abyssin ?

Le propriétaire d’un Abyssin a tout intérêt à souscrire une assurance santé pour son animal compte tenu de son état de santé fragile. Une assurance santé complète sera en mesure de couvrir tous les frais de soins de l’animal et aider le propriétaire à maitriser son budget. En effet, en cas d’atrophie rétinienne progressive, apparaissant souvent dès la 2e semaine de l’animal, des traitements réguliers seront nécessaires et il sera nécessaire de payer chaque intervention du vétérinaire jusqu’aux 6 ans du chat. Les transfusions sanguines nécessaires en cas de déficit en enzyme pyruvate kinase constituent également des dépenses élevées si elles sont supportées sans l’aide d’une assurance. En dehors de cela, l’Abyssin nécessitera des vaccinations pour lutter contre les maladies infectieuses félines. Lors du choix des garanties, il faut donc prévoir un forfait préventif ainsi que la prise en charge des maladies et des accidents. Il convient aussi de vérifier les conditions d’indemnisation du contrat, comme le plafond d’indemnisation, les délais de carence ou l’exclusion de garantie.

 
 

Comparateur Assurance Chat
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers